Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge.

Au cas où vous penseriez que le test PCR détecte un virus réel... faux

Par Jon Rappoport

Traduction MCT

Au cas où vous penseriez que le test PCR détecte un virus réel... faux

Dans un document des CDC intitulé "Définition de cas provisoire de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) 2020, approuvée le 5 avril 2020".[1], dans la section " Laboratory Criteria ", on trouve ceci :

"Détection de l'acide ribonucléique du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (ARN du SRAS-CoV-2) dans un échantillon clinique ou d'autopsie à l'aide d'un test d'amplification moléculaire."

Le test auquel il est fait référence est le PCR. Et comme vous pouvez le constater, il ne détecte pas le virus lui-même, mais un morceau d'ARN.

Un morceau d'ARN que l'on suppose provenir du virus, le SRAS-CoV-2.

Je dis "présumé" parce que, où est le vrai virus ? Où est le virus isolé de tout ce qui l'entoure ?

Si vous n'avez pas un spécimen isolé du virus, vous ne pouvez pas dire, avec un quelconque degré de certitude, que vous en avez un morceau (l'ARN).

Comme je l'ai décrit à plusieurs reprises [2], "isolé" est un terme qui est torturé par les chercheurs, de sorte qu'il signifie exactement le contraire de ce qu'il est censé signifier.

De nombreuses études qui affirment que le virus a été isolé signifient en fait : "Nous avons le virus dans une soupe dans un plat en laboratoire. Cette soupe contient divers types de cellules animales et humaines, des produits chimiques et des médicaments toxiques, ainsi que d'autres matériels génétiques. Le virus est complètement entouré, mais il est là. Nous le savons, car certaines des cellules meurent, et cette mort doit être le résultat de l'infection par le virus..."

Non seulement cet argument renverse la définition du terme "isolement", mais il révèle, si l'on y réfléchit un instant, que la mort des cellules pourrait être due à l'action des produits chimiques et des médicaments toxiques ; de plus, les cellules sont privées de nutriments et pourraient donc mourir à cause de cette privation.

Par conséquent, dire "le virus doit être dans la soupe dans le plat dans le laboratoire" parce qu'il tue les cellules... eh bien, c'est complètement non prouvé, et donc...

Il n'y a aucune raison de prétendre que le virus est présent dans la soupe.

Par conséquent, l'affirmation selon laquelle le test PCR détecte un morceau d'ARN du virus est injustifiée. Parce que, encore une fois... où est le virus ? Où est le virus réellement isolé ?

Nulle part.

Et sur cette seule base, le test PCR est non pertinent, inutile et trompeur.

Il est conçu pour rechercher et détecter un morceau d'ARN dont il n'a jamais été prouvé qu'il provenait de cette  hypothèse fantôme non isolée, appelée "SRAS-CoV-2".

Quelques instants supplémentaires de réflexion claire, et vous réalisez que toute la série de "science" qui conduit aux lockdowns et à la dévastation économique n'est pas du tout de la science.

C'est ce qu'on appelle, dans la communauté du renseignement, une histoire de couverture. Une histoire lancée pour justifier des crimes.

Dans ce cas, des crimes capitaux contre l'humanité.

SOURCES:

[1] https://ndc.services.cdc.gov/case-definitions/coronavirus-disease-2019-2020-08-05/

[2] https://blog.nomorefakenews.com/2021/04/21/isolation-of-sars-cov-2-refuted-in-step-by-step-analysis-of-claim/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article