Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge.

Compte à rebours vers l'IMMUNITÉ ZÉRO... les personnes vaccinées voient leur réponse immunitaire diminuer d'environ 5 % chaque semaine, avec des conséquences à long terme semblables à celles du sida.

Par 

Traduction MCT

Compte à rebours vers l'IMMUNITÉ ZÉRO... les personnes vaccinées voient leur réponse immunitaire diminuer d'environ 5 % chaque semaine, avec des conséquences à long terme semblables à celles du sida.

(Natural News) Un rapport explosif publié par The Exposé (Royaume-Uni) est intitulé "Une comparaison des rapports officiels du gouvernement suggère que les personnes entièrement vaccinées développent le syndrome d'immunodéficience acquise". Comme ce syndrome est provoqué par des injections de vaccins, je l'appelle "syndrome d'immunodéficience injectable" ou "IIDS".

Comme l'explique The Exposé, à la suite d'une analyse détaillée des données de surveillance des vaccins du PHE britannique :

"Les derniers chiffres du rapport de surveillance des vaccins PHE du Royaume-Uni sur les cas de Covid montrent que les personnes de 40 à 70 ans doublement vaccinées ont perdu 40 % des capacités de leur système immunitaire par rapport aux personnes non vaccinées. Leur système immunitaire se détériore d'environ 5% par semaine (entre 2,7% et 8,7%). Si cette tendance se poursuit, les personnes âgées de 30 à 50 ans verront leur système immunitaire se dégrader à 100 % et leur défense virale sera nulle d'ici Noël, et toutes les personnes de plus de 30 ans doublement vaccinées auront perdu leur système immunitaire d'ici mars prochain."

Selon la tendance décrite par les données actuelles, comme l'ajoute The Exposé :

Toutes les personnes de plus de 30 ans auront perdu 100% de leur capacité immunitaire totale (pour les virus et certains cancers) dans les 6 mois. Les personnes âgées de 30 à 50 ans l'auront perdue avant Noël. Ces personnes seront alors atteintes du syndrome d'immunodéficience acquise et détruiront le NHS.

Les injections de rappel accélèrent encore la destruction du système immunitaire, ce qui explique pourquoi 90 % des admissions à l'hôpital dans au moins un hôpital américain concernaient des personnes vaccinées, selon une nouvelle dénonciatrice qui s'est manifestée via The Highwire.. Avec le crédit de https://thehighwire.com/  nous avons posté cette vidéo de dénonciation ici :

Si la tendance se maintient, les six prochains mois verront une vague mondiale de victimes de vaccins mourir de cancer et d'infections courantes.

La chute de la réponse immunitaire chez les victimes de la vaccination signifie que les décès dus au cancer - et aux infections courantes comme le rhume et la grippe - vont monter en flèche au cours des six prochains mois. Après tout, c'est le bon fonctionnement du système immunitaire qui permet de maîtriser le cancer et d'empêcher les agents pathogènes sauvages courants de faire des ravages dans l'organisme.

La fonction immunitaire est soutenue et renforcée par la vitamine D, le zinc et d'autres nutriments essentiels, ce qui est exactement la raison pour laquelle les médias pro-génocide et les revues dites "scientifiques" attaquent la nutrition (ainsi que l'ivermectine). Une carence en nutriments altère la fonction immunitaire, ce qui explique pourquoi les personnes déficientes en vitamine D ont tendance à tomber malades beaucoup plus fréquemment que les autres. Et maintenant, avec les vaccins qui détruisent littéralement la fonction immunitaire chaque semaine, nous avons le démantèlement délibéré de la fonction immunitaire humaine combiné à des carences nutritionnelles et à des restrictions artificielles sur les interventions médicales qui pourraient sauver des vies.

La seule explication plausible de tout cela est que les vaccins sont, en effet, un système de livraison d'armes de dépeuplement, et qu'ils fonctionnent en détruisant le système immunitaire de la victime, ce qui fait qu'elle est tuée par le cancer ou les infections courantes. Aujourd'hui même, Colin Powell, qui avait été entièrement vacciné, est mort de la covidie, devenant ainsi une nouvelle victime post-vaccinale de l'agenda de la dépopulation.

Comme le savent très bien les malades du SIDA, les personnes souffrant d'une fonction immunitaire fortement supprimée peuvent être tuées par des rhumes ou des grippes de faible intensité qui ne poseraient normalement aucun risque pour une personne en bonne santé. Nous étions loin de nous douter qu'un système d'armement semblable à celui du SIDA serait introduit dans des aiguilles et malhonnêtement appelé "vaccins" pour tromper les faibles d'esprit et les crédules.

Le génie maléfique de ce plan de dépeuplement est que les décès dus à la destruction immunitaire induite par les vaccins ne seront jamais attribués au vaccin lui-même. Les personnes qui meurent d'un cancer après que les vaccins ont détruit leur système immunitaire seront enregistrées comme des décès par "cancer", et non comme des décès dus aux vaccins. Et ceux qui meurent de rhumes communs ou de souches de grippe seront décrits comme ayant été infectés par des souches de "super grippe" qui seront, bien sûr, imputées aux non-vaccinés.

Même si des millions d'Américains meurent au cours des six prochains mois et que les hôpitaux sont complètement débordés, les vaccins covidés ne seront jamais associés à quelque vaccin que ce soit. Les médias financés par l'industrie pharmaceutique s'en assureront.
 

Compte à rebours vers l'IMMUNITÉ ZÉRO... les personnes vaccinées voient leur réponse immunitaire diminuer d'environ 5 % chaque semaine, avec des conséquences à long terme semblables à celles du sida.

Attendez-vous à ce que les hôpitaux américains connaissent une véritable crise du personnel d'ici le début de l'année 2022.

Pour aggraver encore la situation, des infirmières et des agents hospitaliers possédant une immunité naturelle sont actuellement licenciés pour avoir refusé de recevoir des injections de protéines de pointe. Cette situation entraîne de graves pénuries de personnel dans certaines régions (comme New York), et la saison de la grippe n'est même pas encore entamée. Une fois que les niveaux de vitamine D auront chuté pendant les mois sombres et froids de décembre, janvier et février, il est très probable que les hôpitaux seront pris de panique au niveau du personnel, exactement au moment où la vague de victimes de vaccins immunodéficients se déclenchera.

Il faut s'attendre à ce que les médias corporatifs menteurs diffusent des histoires de crise dans les hôpitaux, en affirmant que "des gens meurent parce que des anti-vaxx égoïstes refusent de se faire vacciner !". Mais en réalité, ce seront les vaccinés qui mourront de leurs propres injections suicidaires, car se laisser injecter une nanoparticule de protéine à pointe d'arme biologique mortelle n'est pas exactement une stratégie sage pour une santé durable.

Le résultat est que la plandémie de covid est en réalité un plan de dépeuplement mondial, et que l'hystérie autour du covid a été conçue pour pousser les gens à accepter les vaccins mêmes qui détruisent leur fonction immunitaire et les plongent dans une mort quasi certaine. Au cours des six prochains mois, on assistera à une mort massive dans l'hémisphère nord, alors même que les criminels de guerre à l'origine de ces vaccins mortels redoublent leurs exigences génocidaires.

La raison pour laquelle ils veulent que 100% du public soit vacciné est qu'il n'y a pas de groupe de contrôle à comparer avec les vaccinés. Tant qu'il existe un groupe de contrôle de personnes non vaccinées, la mortalité associée aux injections de vaccins ne peut être balayée sous le tapis. En fait, comme le rapporte Alex Berenson, il y a une surmortalité post-vaccinale en Écosse ainsi qu'en Allemagne.

Écoutez le podcast complet pour obtenir tous les détails sur ce sujet et d'autres nouvelles de dernière minute.

Dans le podcast particulièrement instructif d'aujourd'hui, j'aborde les revendications de la Chine concernant les essais de missiles hypersoniques, les raisons pour lesquelles la marine américaine veut désormais faire payer aux soldats leurs frais d'entraînement, les lois anti-motards démentes de l'Australie qui criminalisent les tatouages, et les pénuries de la chaîne d'approvisionnement qui font que les écoles publiques demandent aux parents de garder leurs enfants à la maison parce que les écoles n'ont plus de nourriture.

Oh, la joie de vivre sous le socialisme ! L'Amérique est, en effet, en train de devenir rapidement le Venezuela...

Obtenez tous les détails ici :

Brighteon.com/d77aa6dd-2fee-4df9-8dc3-1467d30ebaea

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article