Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge.

Le Pentagone fait l'objet d'un recours collectif massif concernant l'obligation de vacciner.

De nombreux experts juridiques de haut niveau estiment que le décret du 9 septembre de M. Biden était manifestement illégal. Il est maintenant contesté par une action collective massive qui demande initialement une ordonnance restrictive pour suspendre la date limite du 22 novembre pour la vaccination de tous les militaires, employés civils et entrepreneurs affiliés. - Rédacteur en chef de Technocracy News & Trends Patrick Wood

De nombreux experts juridiques de haut niveau estiment que le décret du 9 septembre de M. Biden était manifestement illégal. Il est maintenant contesté par une action collective massive qui demande initialement une ordonnance restrictive pour suspendre la date limite du 22 novembre pour la vaccination de tous les militaires, employés civils et entrepreneurs affiliés. - Rédacteur en chef de Technocracy News & Trends Patrick Wood

Des militaires des cinq branches de l'armée américaine, des employés fédéraux et des entrepreneurs civils fédéraux se sont joints à une action collective contre le ministère de la Défense au sujet de son mandat de vaccination contre le COVID-19.

Selon Liberty Counsel, le cabinet d'avocats chrétien qui a intenté le procès, les 24 plaignants "sont confrontés à une date limite fixée par le mandat fédéral de vaccination contre le COVID-19 pour recevoir un vaccin contre le COVID-19 qui viole leurs croyances religieuses sincères, et se sont vu refuser toute exemption ou adaptation religieuse".

L'action en justice (PDF), déposée devant le tribunal fédéral de district du Middle District de Floride, cite le président Joe Biden, le secrétaire à la défense Lloyd Austin et le secrétaire à la sécurité intérieure Alejandro Mayorkas comme défendeurs.

Les plaignants demandent à la cour d'émettre une ordonnance restrictive temporaire (PDF) pour empêcher l'entrée en vigueur des mandats de vaccination COVID-19, et finalement d'émettre une injonction pour empêcher le Pentagone d'appliquer les mandats de vaccination COVID-19 de l'administration Biden.

Le neuf septembre, Biden a publié un décret exigeant que presque tous les employés fédéraux se fassent vacciner contre le COVID-19 comme condition d'emploi. Les tests réguliers ne sont pas une option. Les employés civils et les contractants fédéraux ont jusqu'au 22 novembre pour être complètement vaccinés.

Le 24 août, Austin a publié un mémorandum stipulant que tous les membres du service militaire devaient être vaccinés contre le COVID-19, après quoi toutes les branches de l'armée ont annoncé diverses échéances pour que leurs troupes soient entièrement vaccinées, qu'elles aient ou non déjà survécu à un épisode de COVID-19, et ont menacé de suspensions ou d'autres actions disciplinaires si les membres du service n'avaient pas de demande d'exemption en cours ou ne s'y conformaient pas.

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article