Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge.

Salutations de la part de l'Allemagne de la nouvelle normalité !

Par CJ Hopkins

Traduction MCT

Salutations de la part de l'Allemagne de la nouvelle normalité !

Hier, j'ai eu un petit désaccord avec Jillian C. York, directrice pour la liberté d'expression internationale de l'Electronic Frontier Foundation à Berlin et plusieurs de ses nombreux followers Twitter de type hacker, et aujourd'hui... eh bien, il semble que NortonLifeLock ait bloqué le blog Consent Factory et lui ait collé une grande étiquette rouge d'avertissement "page web dangereuse". (Vous ne le verrez peut-être pas où que vous viviez, et vous ne le verrez certainement pas si vous n'utilisez pas Norton, mais un grand nombre de personnes utilisent Norton, ce qui constitue un problème pour un auteur comme moi).

Maintenant, je suis sûr que c'est (a) juste une coïncidence totale, parce que je sais que personne à l'EFF, ni aucun des types de pirates qui se sont empilés sur mon fil Twitter après que Jillian m'ait désigné pour un mobbing Twitter, ne s'abaisserait au point de s'engager dans ce type de comportement d'ordure (c'est-à-dire, faire signaler le blog Consent Factory comme site web "dangereux"), et (b) probablement une erreur innocente de la part de la société NortonLifeLock, qui, bien sûr, ne s'engagerait jamais sciemment dans un type d'action malveillante et diffamatoire qui porterait atteinte à la réputation et aux moyens d'existence d'un auteur (comme, par exemple, dans le cas de l'article 28 U.S.C. § 4101).

Quoi qu'il en soit, pendant que j'attends que NortonLifeLock règle cette "erreur", permettez-moi de vous donner des nouvelles de l'atmosphère qui règne ici, dans le Berlin de la nouvelle normalité, où les "non-vaccinés" (et les autres dissidents politiques qui refusent de se conformer à la nouvelle idéologie officielle) sont effectivement bannis de la société humaine (c'est-à-dire des restaurants, des cafés, des événements culturels, des magasins, etc. et même des transports publics), si bien que nous sommes pratiquement assignés à résidence. D'accord, nous sommes toujours autorisés à faire nos courses, à condition de porter nos masques à l'aspect médical, et nous sommes autorisés à sortir et à nous promener dans le froid et sous la pluie aussi longtemps que nous le supportons, donc techniquement nous ne sommes pas prisonniers ou quoi que ce soit. Mais ce n'est pas exactement... vous savez, festif.

 

Salutations de la part de l'Allemagne de la nouvelle normalité !

Vous vous demandez ce que dit l'allemand sur cette vitrine, n'est-ce pas ? Ça dit : "NON-VACCINÉS NON BIENVENUS !" C'est un message familier ici en Allemagne. Certains d'entre vous s'en souviennent peut-être dans les années 30, mais il s'agissait alors d'un groupe de personnes différent...

Salutations de la part de l'Allemagne de la nouvelle normalité !

Bien sûr, il est tout à fait inapproprié, erroné et très, très mauvais (et, techniquement, c'est un crime dans la nouvelle Allemagne normale) de comparer la nouvelle Allemagne normale à l'Allemagne nazie. Ce n'est pas ce que je fais. Je ne rêverais jamais de le faire. De telles comparaisons, en plus d'être illégales, sont empiriquement (c'est-à-dire, selon la "Science") inexactes.

Ce n'est pas parce que l'Allemagne nouvelle projette un message géant "VACCINATION = LIBERTÉ" sur une ou deux énormes tours de télévision...

 

"VACCINATION = LIBERTÉ"

"VACCINATION = LIBERTÉ"

... et les fascistes allemands ivres de haine de la nouvelle normalité se promènent en peignant à la bombe "GAZER LES NON VACCINÉS" en grosses lettres rouges sur les murs des cours 

"GAZER LES NON VACCINÉS"

"GAZER LES NON VACCINÉS"

... et les escadrons de la Nouvelle Normalité font des descentes dans les restaurants, les bars et même les salons de coiffure, pour "vérifier les papiers" et chasser les "non-vaccinés"...

... cela ne signifie pas que les "théoriciens du complot" comme moi sont autorisés à  comparer une forme de totalitarisme à une autre forme de totalitarisme ou souligner les similitudes et les différences entre deux formes de totalitarisme, ou toute autre chose inappropriée de ce genre.

Je suis, cependant, autorisé à poster des tweets comme celui-ci ...

D'accord, mais ce n'est pas parce que j'ai le droit de publier de tels tweets que c'est une bonne idée, étant donné l'atmosphère fasciste qui règne actuellement ici. En fait, cela a incité un grand nombre de New Normals à se moquer de moi et à m'insulter dans leurs réponses, notamment Jillian C. York, directrice de la liberté d'expression internationale de l'Electronic Frontier Foundation à Berlin, qui, en tweetant au nom de toute la ville, m'a informé que je n'étais pas le bienvenu à Berlin, puis a entrepris de me traquer toute la journée sur Twitter.

De plus, en tant que directrice de la liberté d'expression internationale de l'Electronic Frontier Foundation à Berlin, et avec ses quelque 68 000 followers sur Twitter, Jillian a incité un certain nombre de membres de la communauté technologique et... de hackers, à s'empiler et à cracher leurs moqueries et leurs insultes pleines de haine à mon encontre, et à me considérer de manière générale comme une personne maléfique, menaçant sa vie, diffusant de la désinformation, "non vaccinée" et possédant un blog.

Et donc, me voilà aujourd'hui en train d'envoyer ceci sur Substack, parce que le blog Consent Factory est prétendument une "page web dangereuse", du moins en ce qui concerne les utilisateurs de NortonLifeLock.

Mais, encore une fois, je suis sûr que je suis juste paranoïaque, et que c'est juste une coïncidence ... comme toutes ces crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux, et l'arrivée de la redoutable variante OMICRON, et la censure de Facebook que j'ai subie, comme beaucoup d'autres personnes. ont connu, et l'"avertissement" que Twitter applique à chaque article publié par .OffGuardian...

Salutations de la part de l'Allemagne de la nouvelle normalité !

... toutes les autres coïncidences qui semblent se produire ces jours-ci.

Quoi qu'il en soit, je suis désolé de vous ennuyer avec tous mes problèmes personnels, qui n'ont probablement rien à voir avec vous, ou avec les "nouvelles" et les informations "vérifiées" et "fiables" que vous êtes autorisés à lire par des sociétés mondiales irresponsables, qui, après tout, ne "censurent" personne, techniquement, et qui n'ont certainement aucune raison d'essayer de façonner et de contrôler votre vision du monde, ou quoi que ce soit d'infâme de ce genre.

Joyeux shopping pour les fêtes ... et tous mes vœux depuis le soleil de Berlin,
CJ

ADDENDUM : Ainsi, au petit matin du 1er décembre, un robot de NortonLifeLock m'a écrit pour m'informer qu'ils avaient supprimé le faux avertissement de "page web dangereuse" et jugé le blog de Consent Factory à nouveau "sûr" ... naturellement, sans réponse à ma demande d'explication du pourquoi et du comment le blog avait été soudainement jugé "dangereux".

Entre-temps, l'un de mes collègues - un vrai journaliste, pas un satiriste politique - m'a écrit pour m'informer un peu sur la personne avec laquelle je m'embrouillais ou, plutôt, sur la personne qui pourrait s'embrouiller avec moi.

Il s'avère que Jillian C. York, en plus de "diriger la liberté d'expression" et ses autres fonctions à l'EFF, et de harceler sur Twitter les écrivains dissidents, est également conseillère d'un organisme appelé Open Technology Fund, que ceux d'entre vous qui s'intéressent aux changements de régime et aux découpes de la CIA connaissent peut-être. Je ne connais pas aussi bien que je le devrais la communauté effrayante des ONG/coupures de la CIA/changement de régime, mais si ce genre de choses vous intéresse, cet article du Baffler par Yasha Levine (qui a écrit un livre sur tout cela) vaut la peine d'être lu. De plus, j'ai été informé que Jillian est une amie proche de Katherine Maher, ancienne PDG de la Fondation Wikimedia, parmi d'autres positions et activités impressionnantes et/ou inquiétantes rapportées dans cet article de Grayzone, et ... eh bien, c'est là que creuser dans les détails de la "communauté" du gouvernement américain, des agences de renseignement et des entreprises mondiales devient un peu trop effrayant pour moi.

Mais cela ne signifie pas que Jillian, ou l'un de ses amis associés, ou ses 68 000 followers sur Twitter, ait quelque chose à voir avec le fait que mon blog ait été signalé, ou avec les tonnes d'e-mails de phishing qui ont commencé à arriver juste après qu'elle m'ait présenté comme une persona non grata sur son fil Twitter. C'était probablement... vous savez, juste une coïncidence.

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article