Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge. Les articles peuvent contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur.

Plus de 120 000 courriels de Hunter Biden téléchargés dans une base de données consultable

Plus de 120 000 courriels de Hunter Biden téléchargés dans une base de données consultable

Par TYLER DURDEN

Traduction MCT

Un ancien membre du personnel de la Maison Blanche de Trump a téléchargé cette semaine plus de 120 000 courriels trouvés sur l'ordinateur portable abandonné de Hunter Biden dans une base de données consultable, que l'on peut trouver sur le site Web (à chargement lent) : BidenLaptopEmails.com. En plus de pouvoir effectuer des recherches, les visiteurs peuvent également télécharger les courriels.

Mis en place par l'ancien collaborateur de Peter Navarro, Garrett Ziegler, qui a travaillé au Bureau de la politique commerciale et manufacturière de l'administration Trump, les courriels contiennent des coups infâmes tels que le "10 pour le grand", dans lequel James Gillar, le partenaire commercial de Hunter Biden, a suggéré que ce dernier détienne 10 % d'un accord de plusieurs millions de dollars avec la Chine. Ziegler a publié les courreils par l'intermédiaire de son organisation, Marco Polo.

Un autre courriel de la base de données, précédemment publié par DailyMail.com, montre Hunter décrivant un extraordinaire quiproquo apparent avec le fils d'un milliardaire mexicain, expliquant comment il l'a fait entrer à la Maison Blanche et à l'inauguration, et le remerciant pour des visites dans sa villa.

Certains messages ne semblent pas avoir été inclus dans la base de données. Un courriel publié par DailyMail.com montre Hunter invitant ses partenaires commerciaux et associés étrangers à un dîner de 2015 au restaurant Café Milano de Washington DC.

Dans le courriel, il révèle que son père se joindra secrètement - et dit que le dîner est "ostensiblement pour discuter de la sécurité alimentaire". La Maison-Blanche a d'abord nié que le vice-président de l'époque était présent, mais a fini par l'admettre lorsque des photos de l'événement ont été publiées.-Daily Mail

Cela dit, le Daily Mail note que le courriel susmentionné ne figure pas dans la base de données de Ziegler, qui contient 14 603 courriels de moins qu'un lot de 142 838 analysés par la société de cybercriminalistique Maryman & Associates l'année dernière pour le Mail.

"Voici les 128 000 courriels de l'ordinateur portable Biden, qui est une pierre de Rosette moderne de la criminalité en col blanc et en col bleu sous la patine de "la méthode Delaware"", peut-on lire sur le site Web, en référence à un terme fréquemment utilisé par Joe Biden. "Avant la découverte de la pierre de Rosette, un certain nombre de langues anciennes n'étaient que du charabia et des marques de hachage. De la même manière, les courriels du Laptop de Biden ont mis en lumière les réseaux auparavant alambiqués des personnes que vous voyez à la tête de la gouvernance mondiale ; en réalité, les courriels peuvent être considérés comme un outil de traduction pour la collecte de renseignements de source ouverte (OSINT)."

Plus de 120 000 courriels de Hunter Biden téléchargés dans une base de données consultable

La section "jargon juridique" en bas du site web dit : "Ayant vu jusqu'où le FBI et d'autres entités de l'appareil sont allés pour harceler les citoyens qui dénoncent la corruption, et conformément à 18 USC § 119, Marco Polo témoigne que le contenu du Laptop de Biden était un bien abandonné. De plus, Marco Polo rejette sans équivoque toute intention de provoquer une menace, une action d'intimidation ou une incitation à nuire à toute personne couverte par 18 USC § 119 et nous ne tolérons pas, n'encourageons pas, n'avons pas l'intention ou n'avons pas connaissance qu'une autre personne utilisera ou pourra utiliser les informations contenues dans ce document à des fins illégales. La motivation de Marco Polo est de voir la justice rendue - à tous les criminels - par ceux dont la responsabilité est d'accomplir ce devoir.

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article