Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge. Les articles peuvent contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur.

Durham nous a-t-il pris pour des idiots ?

Durham nous a-t-il pris pour des idiots ?

Par TYLER DURDEN

Traduction MCT

Authored by Emerald Robinson via The Right Way,

C'est l'été 2022 - et où sont tous ces actes d'accusation de Durham qu'on vous avait promis ? Et où est le rapport Durham dont on parle tant ? Savez-vous que vous avez été pris pour un imbécile ou regardez-vous encore Fox News ? Il vous faut peut-être une année de plus pour comprendre tout le jeu. Peut-être que vous croyez encore Bill Barr ! Ce légendaire moulin à paroles ne nous a-t-il pas dit que les roues de la justice tournent très lentement mais que la justice arrive ?

Revenons deux ans en arrière, au cas où vous auriez oublié ce que le procureur général Cornemuse a promis au public américain.

Le procureur général affirme que les Américains reconnaîtront certains noms faisant l'objet d'une enquête dans le cadre de l'enquête en cours du procureur américain John Durham. Mais le procureur général dit que ces noms n'incluront pas Obama ou Biden." Rapport de @EmeraldRobinson. pic.twitter.com/uQEiENqOmD

- Newsmax (@newsmax) 10 juin 2020

Les condamnations arrivent !

Les gens connaîtront les noms de ces personnes !

Des poursuites criminelles ! Pas seulement un rapport !

Remarquez que l'AG (de l'époque) Bill Barr promet la justice pour le canular russe tout en excluant Obama et Biden comme sujets de l'enquête Durham.

C'est à ce moment-là que vous auriez dû vous en rendre compte : les choses sont truquées.

Tout le récit "tic-tac" qui a suivi vous a été apporté (principalement) par Fox News et Bill Barr.

Durham nous a-t-il pris pour des idiots ?

Les gens me demandent tout le temps comment j'ai su - dès les premiers mois de 2020 - que l'enquête Durham était une imposture. (Qu'est-ce que j'entends par "imposture", me demandez-vous ? Je veux dire une contrefaçon de la vraie justice - un stratagème - une ruse pour tromper le public). Ce n'était pas parce que j'avais des sources au FBI ou au DOJ. J'ai correctement prédit que l'enquête Durham était une blague parce que l'enquête Huber était une blague, et parce que l'enquête sur les emails d'Hillary Clinton était une blague, et parce que l'enquête sur le portable d'Huma Abedin était une blague, et parce que l'enquête sur Jeffrey Epstein était une blague....

Vous voyez l'idée.

J'ai correctement prédit que le gouvernement fédéral n'enquêtait pas vraiment sur lui-même afin de poursuivre avec succès les démocrates. Appelez ça la loi d’Émeraude.

 

ENQUÊTE DURHAM : Il n'y a pas eu beaucoup de mouvement mais les rapports disent qu'il n'y aura probablement pas d'inculpation avant les élections. Newsmax TV's @EmeraldRobinson partage plus de détails. https://t.co/VlT7z8drtO pic.twitter.com/pAEn3T6xHg

- Newsmax (@newsmax) 28 septembre 2020

https://twitter.com/newsmax/status/1310635382321672192

En d'autres termes, l'enquête Durham n'était que la phase de nettoyage du Spygate déguisée en enquête sur le Spygate. C'était parfaitement évident à l'époque - et ça l'est toujours aujourd'hui. Il ne faut pas deux ans au DOJ pour poursuivre ses cibles. Vous le savez, n'est-ce pas ? Demandez à Roger Stone. Lorsque le ministère de la Justice veut vraiment vous poursuivre, il est facile de le savoir car deux douzaines d'agents spéciaux en tenue d'intervention se présentent à votre porte avant l'aube, avec une équipe de tournage de CNN déjà postée de l'autre côté de la rue.

Et c'est juste pour le crime de "mentir au Congrès".

Vous pensiez vraiment que John Durham avait besoin de deux ans pour inculper sérieusement les comploteurs du Spygate ? N'avez-vous vraiment pas remarqué que ses inculpations de bas niveau sont arrivées juste au moment où la loi de prescription a expiré ? Ou que Durham a présenté des accusations minimales qui allaient toujours entraîner des peines minimales ?

C'est parce que John Durham était le nettoyeur.

Ne me dites pas que vous avez vraiment cru qu'un seul type du DOJ allait enquêter sur la façon dont le DOJ, le FBI et la CIA essayaient de saboter le Président Trump à lui tout seul ? Tous les acteurs majeurs du Spygate se sont retirés pendant que Durham vous envoyait à la chasse aux virgules dans les documents d'inculpation - et cette chasse aux oies sauvages a eu un tel succès dans les médias conservateurs que vous parlez encore de deux types de bas niveau inculpés pour des délits de procédure quatre ans après que Durham ait soi-disant commencé son enquête.

Durham vous a fait planer sur l'espérance pendant quatre ans. C'était son vrai travail. Il vous a fait croire que les comploteurs du Spygate allaient être poursuivis pendant l'administration Biden - ou la troisième administration Obama, comme il convient de l'appeler. C'est presque comme si vous aviez oublié qu'Obama et Biden étaient ceux qui se sont rencontrés le 5 janvier 2017 pour dissimuler l'espionnage illégal de l'administration Obama sur la campagne de Trump (puisque Trump était maintenant président élu) et pour lancer officiellement le canular russe.

La plaisanterie s'adresse donc à vous.

Comme je l'ai dit sur Twitter à l'époque : "Au rythme actuel où avance l'enquête de Durham, on peut s'attendre à ce que les coupables soient poursuivis quelque part au cours de la deuxième administration Hunter Biden."

L'un des drapeaux rouges géants de l'enquête de Durham depuis le tout début était qu'il a permis au super-avocat démocrate (et avocat général d'Hillary Clinton en 2016) Marc Elias de courir partout pendant des années en interférant dans nos élections. Durham a même permis à Perkins-Coie, le cabinet d'avocats des démocrates, de se séparer juridiquement d'Elias trois semaines seulement avant qu'il n'inculpe leur employé Michael Sussmann ! Elias était si sûr que Durham n'était rien qu'il a même repris la franchise de Black Lives Matter pendant que Durham enquêtait encore !

Comment est-ce pour la justice ?

Durham nous a-t-il pris pour des idiots ?

Vous devriez également remarquer que les démocrates n'ont jamais à jouer à des jeux stupides comme "tick tock trust the plan" parce qu'ils sont trop occupés à fabriquer des preuves, à créer de fausses histoires dans les médias et à poursuivre faussement des responsables de Trump comme le général Flynn, George Papadopoulos et Paul Manafort.

Ils sont trop occupés à faire en sorte que des simplets comme l'AG (de l'époque) Jeff Sessions se récuse afin de faire tomber l'administration Trump.

Durham nous a-t-il pris pour des idiots ?

En fait, les comploteurs du Spygate (Obama, Biden, Rice) sont actuellement aux commandes de la Maison Blanche - au cas où vous ne l'auriez pas remarqué. Comment est-ce possible de s'en tirer ? Bien sûr, Durham a vaillamment tenté de rejeter la responsabilité de tout le scandale sur Hillary Clinton et ses assistants de campagne - mais Hillary Clinton n'était pas en train de rencontrer James Comey au sujet du canular russe à la Maison Blanche et d'envoyer des SMS à Peter Strozk et Lisa Page, n'est-ce pas ?

Durham a même essayé de faire croire au public américain que le FBI et la CIA avaient en quelque sorte été dupés par Hillary Clinton pour enquêter sur Trump. C'est exact : le FBI et la CIA ont prétendu être des péquenauds innocents qui ont été délibérément égarés par Lady Macbeth. Le Spygate a été réduit à quelque chose à propos de l'Alfa Bank, et à la question de savoir si Michael Sussmann a dit au FBI qu'il représentait un client lorsqu'il a déposé des "informations" sur des clés USB à Langley apparemment trois jours par semaine en 2017.

La couverture médiatique de Sussmann était absurde dès le départ - mais tous les médias conservateurs de la planète ont diffusé ces stupidités sans broncher en 2022. Il y a eu des moments pendant le procès de Michael Sussmann où il était facile de croire que l'affaire Sussmann avait plus à voir avec le fait que Perkins Coie avait facturé deux clés USB à la campagne Clinton - plutôt que, vous savez, la participation à une conspiration criminelle pour renverser le président en exercice.

C'est ce qui arrive quand on réduit une conspiration criminelle visant à renverser le président en exercice à une simple accusation de mensonge au FBI. L'éléphant dans la pièce se transforme en mouche, et ensuite la mouche se fait écraser.

Le travail de Durham était de faire tourner l'horloge pendant l'administration Trump - il était là pour protéger Obama et Biden et l'État de sécurité nationale de toute responsabilité. Réfléchissez-y. Pourquoi avez-vous fait confiance à Durham ? Vous avez fait confiance à John Durham parce que Bill Barr vous a dit de lui faire confiance - et les mêmes personnes qui vous ont dit de faire confiance à Barr sont celles qui vous ont dit de faire confiance à Rod Rosenstein. Avant cela, on vous a dit que Matt Whitaker venait à la rescousse. Vous souvenez-vous seulement qu'on vous a dit de faire confiance à John Huber ? Et qui peut oublier de faire confiance à Jeff Sessions ?

Vous voyez où cela nous mène ?

Posons une autre question : pourquoi avez-vous besoin de faire confiance à quelqu'un ? La gauche brûle des villes entières dans des émeutes coordonnées pour atteindre ses objectifs politiques. La gauche tente d'assassiner un juge conservateur de la Cour suprême pour stopper la législation anti-avortement juste après avoir forcé un juge libéral de la Cour suprême à prendre sa retraite afin d'installer un juge encore plus à gauche. La gauche, en d'autres termes, ne fait confiance à personne car elle ne se soucie que des résultats.

Pendant ce temps, on vous a dit : restez assis et regardez le spectacle.

On vous a dit : faites confiance au plan.

La question est : pourquoi avez-vous été assez stupides pour croire Durham en premier lieu ?

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article