Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge. Les articles peuvent contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur.

Quatorze jeunes médecins canadiens meurent après avoir été piqués. Normalement, il y en aurait eu environ 0 sur 30 ans.

Quatorze jeunes médecins canadiens meurent après avoir été piqués. Normalement, il y en aurait eu environ 0 sur 30 ans.
Quatorze jeunes médecins canadiens meurent après avoir été piqués. Normalement, il y en aurait eu environ 0 sur 30 ans.

Par Steve Kirsch

Traduction MCT

Voici une liste des médecins dont mon ami médecin au Canada a entendu parler passivement. Au cours des 30 dernières années, il n'a jamais entendu parler d'un seul décès comme celui-ci. Pas un seul. Maintenant, il y en a au moins 14.

Résumé

Un de mes amis médecins au Canada a entendu parler de 15 décès de médecins canadiens au cours des 9 derniers mois. Il exerce depuis 30 ans. Il n'a jamais entendu parler de décès aussi inhabituels de médecins auparavant. Zéro en 30 ans. Pourquoi entend-il soudainement parler d'un si grand nombre de décès, et pourquoi ces décès surviennent-ils tous très peu de temps après la vaccination ?

Du 13 au 28 juillet, 7 médecins sont morts... soit une moyenne d'un médecin tous les deux jours pendant deux semaines consécutives. Et les causes de décès étaient statistiquement inhabituelles : deux sont morts en nageant (ce qui est très rare), un est mort dans son sommeil (très rare), etc.

Les vérificateurs de faits nous assurent tous que tous ces médecins sont morts pour d'autres raisons ; le fait qu'ils soient tous morts juste après le vaccin n'était qu'une simple malchance. Ce n'est pas la bonne métrique. Les vérificateurs de faits doivent nous dire quelle est la dernière fois que cela s'est produit où 7 médecins sont morts en 14 jours de causes inhabituelles. Ils ne peuvent pas. C'est sans précédent.

Les médecins canadiens continuent d'ignorer les décès à la vue de tous et continuent de croire ce qu'on leur dit de croire. Je prédis que les prochains plans seront encore pires.

Malheureusement, je ne pense pas que les médecins canadiens vont un jour comprendre ce qui se passe.

14 décès de jeunes médecins au cours des 9 derniers mois, tous peu après le vaccin.

Les médecins canadiens continuent de faire la queue pour se faire vacciner afin d'être "protégés" d'une maladie qui est facilement traitable avec une combinaison de médicaments ayant peu ou pas d'effets secondaires.

Un ami médecin au Canada a observé passivement la mort prématurée de médecins au Canada peu après qu'ils aient été forcés de recevoir les troisième et quatrième doses du vaccin. Il m'a envoyé les images ci-dessous qui lui avaient été envoyées. Il ne fait pas de recherches proactives sur ces images. Il y a probablement beaucoup d'autres décès dont il n'a pas connaissance.

Devinez combien de décès similaires (jeunes médecins mourant de façon inattendue de causes étranges) il a remarqué au cours des 30 dernières années de pratique ? Ouaip, zéro.

Ce qui est stupéfiant, c'est qu'il s'agit d'un vaccin, qui, selon cette étude du CDC, rend presque impossible la mort après l'injection. Pourtant, ces médecins sont tous morts peu après l'injection. Les médecins sont morts, donc l'étude du CDC doit être fausse.

Curieusement, aucun de ces décès n'a été couvert par les grands médias canadiens, alors j'ai pensé que vous devriez en être informés.

Six décès récents ont été couverts par Health Impact News : 6 médecins canadiens sont morts en l'espace de 2 semaines après le début de la 4e injection de rappel de C0VID pour les employés dans un hôpital.

Permettez-moi d'être très clair. Vous ne pouvez pas avoir 14 médecins canadiens qui meurent peu de temps après le vaccin s'il n'y a pas quelque chose qui cloche avec le vaccin. Point final. Point final. Chacun de ces cas est un événement très rare. Les avoir regroupés comme ça est un signe certain que les vaccins les ont tués.

Tout scientifique honnête commencerait par cette hypothèse comme la plus évidente et ne la rejetterait que s'il y avait des preuves irréfutables du contraire.

Le vaccin tue les gens de manière subtile et les médecins légistes n'enquêtent PAS à ce sujet. Ils détournent délibérément le regard.

Deux des méthodes les plus populaires utilisées par le vaccin pour tuer des gens sont l'accélération d'un cancer (qui peut avoir commencé à partir d'une dose antérieure) et la mort soudaine qui, si la personne conduit ou nage, semble être un accident de voiture ou une noyade.

Presque tous les médecins légistes détournent le regard lorsqu'ils évaluent un décès causé par un vaccin.

Par exemple, je connais un technicien qui travaille pour un médecin légiste et qui voit tous ces "caillots de sang" bizarres, mais il dit que les pathologistes "ne veulent pas écouter ou enquêter" !

Quatorze jeunes médecins canadiens meurent après avoir été piqués. Normalement, il y en aurait eu environ 0 sur 30 ans.

Pourquoi les gens détournent-ils le regard ? C'est parce qu'ils veulent que la pandémie disparaisse et qu'on leur dit que le vaccin est le seul moyen d'en sortir, alors ils détournent le regard lorsqu'il y a de mauvaises nouvelles.

Vérificateurs de faits : Rien à voir ici les amis. Circuler.

Selon les vérificateurs de faits, aucun de ces médecins n'est mort à cause des vaccins, ils sont tous morts d'autres causes. Sans blague. Le vaccin tue toujours les gens en arrêtant leur cœur, leur cerveau, etc., donc on a toujours l'impression qu'ils sont morts d'autre chose parce que c'est le cas.

Mais lorsque des personnes normalement en bonne santé meurent soudainement de cette façon et en succession rapide, vous faites preuve d'un manque total de sincérité si vous excluez le vaccin comme étant l'instigateur probable du décès.

Ce que les vérificateurs de faits omettent de souligner, c'est que dans de nombreux cas, les maladies ont souvent commencé après la première injection de vaccin, puis se sont aggravées au fil des injections. D'une manière ou d'une autre, ils passent toujours à côté du fait que le vaccin a accéléré le décès. Le fait que tous ces médecins soient morts à proximité des injections n'est qu'une coïncidence.

Les médecins canadiens continueront à croire au récit "sûr et efficace" parce que c'est ce qu'ils ont été formés à faire : faire confiance aux autorités.

Mes amis médecins au Canada n'en reviennent tout simplement pas du lavage de cerveau de leurs collègues. Aucun décès en 30 ans, et maintenant, tout d'un coup, 14 décès en 9 mois, chacun survenant peu après l'injection. Allons donc. Ce n'est pas de la malchance. Pas du tout.

Les médecins canadiens continueront à ignorer les statistiques, à croire les "vérificateurs de faits" et à faire la queue pour les injections. Et ce sera encore pire au prochain tour.

14 médecins canadiens sont morts après avoir reçu le vaccin.

Du 13 au 28 juillet, 7 médecins sont morts... soit une moyenne d'un médecin tous les deux jours pendant deux semaines.

Vincent Mak

Décédé le 3 août 2022 à 12h45. Mon ami le connaissait. Couvert ici et ici.

Quatorze jeunes médecins canadiens meurent après avoir été piqués. Normalement, il y en aurait eu environ 0 sur 30 ans.

Dr Bradley James Harris

Le 14 mars 2022. Sa mort est passée inaperçue.

Quatorze jeunes médecins canadiens meurent après avoir été piqués. Normalement, il y en aurait eu environ 0 sur 30 ans.

Il y en a certainement beaucoup d'autres comme ça.

Il n'y a pas que les médecins qui sont touchés

Les médecins, les athlètes, les célébrités sont tous très visibles.

Ce "problème" est présent partout. La seule question est de savoir si les gens y prêtent attention.

Lisez ce billet d'Anita Jader. Elle y prête attention.

Demandez-vous si vous avez déjà vu un tel message dans votre vie. Pensez-vous que c'est "normal" ?

Lisez ce billet sur le mariage de Wayne Root. Il a essentiellement fait l'essai clinique aléatoire post-commercialisation que le CDC n'a jamais fait. Seulement 200 personnes ont été "enrôlées" dans son "essai" qui a duré seulement 8 mois. Les résultats sont stupéfiants et ne peuvent pas être expliqués par une simple "malchance". Il n'y a pas d'autre explication possible : les vaccins sont un désastre.

Les amis vaccinés de Wayne présentaient un risque de 26 % de blessures graves et de 7 % de décès, contre 0 % pour ses amis non vaccinés au cours de la même période. C'est le type d'étude d'observation que le CDC devrait faire... mais il ne le fait pas pour des raisons évidentes (cela créerait une hésitation à se faire vacciner).

Cela vous semble-t-il être un vaccin sûr ?

Les enquêtes montrent que 10 % des personnes ont des remords d'avoir acheté le vaccin, 15 % ont une nouvelle pathologie après le vaccin.

Une étude du NIH révèle que 40,2 % des femmes ont connu des changements menstruels après la vaccination.

Les preuves ne semblent pas avoir d'importance, même lorsqu'elles sont évidentes. 40,2% des femmes ont vu leurs organes reproducteurs affectés par le vaccin et nous continuons à rendre ce vaccin obligatoire ? !?!

Existe-t-il des anecdotes montrant l'inverse, c'est-à-dire que seuls les non-vaxxés tombent malades/malades ? Je n'en ai trouvé aucune !

Lorsque j'ai cherché des anecdotes opposées à celle-ci (où ce sont les non-vaxés sont blessés ou meurent), je n'en ai trouvé aucune.

Apparemment, je ne suis pas le seul. Ce sondage est aussi déséquilibré qu'il peut l'être ; il vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir :

Un sondage montre que personne n'a pu trouver d'anecdotes

Un sondage montre que personne n'a pu trouver d'anecdotes

C'est maintenant aux vérificateurs de faits de produire des centaines d'anecdotes inverses extrêmes (par exemple, les anecdotes de mariage de Wayne Root, mais où SEULS les non-vaccinés mouraient et étaient blessés).

Résumé

Ceci est une liste partielle des décès de médecins canadiens. Je suis sûr qu'il y en aura d'autres dans les commentaires.

Le point essentiel est que le nombre d'événements est tout simplement trop élevé dans la seule catégorie des médecins. Le fait que tous ces médecins meurent peu de temps après le vaccin suggère que l'hypothèse la plus probable est que le vaccin les a tués, par exemple en accélérant leur état de santé existant ou en créant un nouvel état de santé, ou encore par une mort soudaine et mystérieuse.

Ainsi, s'il est possible qu'un ou deux de ces décès ne soient que des coïncidences, il y a de fortes chances que les autres ne le soient pas. Ce genre de schéma ne s'est jamais produit auparavant.

La science consiste à déterminer quelle hypothèse correspond le mieux aux données. Pour les données que je vois, c'est toujours que les vaccins sont trop dangereux pour être utilisés.

IMPORTANT

Je n'ai pas encore vu d'anecdote qui soit le reflet de l'anecdote de Wayne Root où seuls les non-vaxxés se blessent et meurent dans un groupe apparié au hasard. Si vous en avez une, faites-le moi savoir dans les commentaires.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article