Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge. Les articles peuvent contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur.

Les expériences de Calhoun sur l'"utopie des souris" se réalisent aujourd'hui pour l'humanité : l'auto-annihilation, l'infanticide et les distorsions de genre deviennent monnaie courante.

John Calhoun

John Calhoun

Par Mike Adams

Traduction MCT

(Natural News) Dans les années 1960, un scientifique du nom de John Calhoun a créé une "utopie de souris" où les populations de souris jouiraient de tout ce dont elles ont besoin, essentiellement sans effort : Nourriture, eau, espace vital illimités, croissance de la population sans prédateurs, etc. Tout a commencé avec huit souris, qui ont commencé à se reproduire rapidement, profitant de leur nouvelle "utopie" aux ressources illimitées. Cependant, en l'espace de quatre ans, la population s'est éteinte par auto-annihilation, alors que toutes les ressources nécessaires à sa survie étaient disponibles, y compris un vaste espace pour vivre.

Qu'est-il arrivé aux souris de Calhoun ? Il a répété l'expérience plusieurs fois en utilisant des souris et des rats. À chaque fois, le résultat était le même : extinction en 1588 jours. (Les populations ont commencé à s'effondrer aux alentours de 560 jours, pour les raisons évoquées plus loin).

Ce dont nous sommes témoins dans le monde d'aujourd'hui, en ce moment même, avec l'anéantissement auto-infligé de l'humanité, reflète presque parfaitement les observations des expériences de Calhoun sur "l'utopie des souris". Sauf que maintenant, cela se passe dans le monde des humains.

Le cinéaste Mike Freeman a même réalisé un film sur ces expériences. Il s'appelle Critical Mass, et vous pouvez en savoir plus sur le site CriticalMassFilm.com.

Un bioéthicien du nom de Jan Kuba ? a beaucoup écrit sur ce sujet sur un site appelé PhysicsOfLife.pl. Sur une page consacrée à l'expérience de Calhoun, il décrit cette expérience comme "l'une des plus importantes de l'histoire de l'humanité" et s'interroge sur la signification de tout cela pour l'humanité. Sur cette page, il décrit les phases de vie et d'anéantissement par lesquelles est passée l'"utopie des souris". En voici un résumé :

Phase A - Jour 1 - Période d'effort - Établissement de territoires et fabrication de nids. Naissance des premiers enfants.

Phase B - Jour 105 - Période d'exploitation - Croissance rapide de la population. Hiérarchie sociale établie. La progéniture est plus nombreuse chez ceux qui ont une dominance sociale.

Phase C - Jour 315 - Phase de stagnation - La croissance de la population ralentit. Les mâles se féminisent. Les femelles deviennent agressives, prenant le rôle des mâles. La violence devient courante. Le désordre social monte en flèche. Les souris mâles commencent à assumer des rôles féminins (transgenderisme des souris). L'homosexualité des souris et des rats commence à apparaître. La pédophilie se répand car "ils commencent à monter les jeunes". La fertilité des femelles chute. Les mères rejettent leurs petits.

Phase D - 560ème jour - Phase de mort - La population s'effondre. "Aucun jeune ne survit." Il n'y a plus de conception. Les femelles non reproductrices se contentent de manger, de se toiletter et de dormir. Aucun intérêt pour la socialisation. Aucune compétence sociale acquise par les survivants restants. Aucune capacité à être agressif, ce qui signifie aucune capacité à défendre leurs jeunes ou leurs nids. Évitement de toute activité stressante, y compris tout ce qui ressemble à une compétition. Préoccupation pour le toilettage et l'attrait physique. Incapacité à relever les défis du monde réel. Ils n'ont que l'apparence extérieure d'être supérieurs, mais manquent de compétences cognitives et sociales. Totalement incapables de se reproduire, d'élever des enfants ou de rivaliser pour quoi que ce soit.

L'utopie mène à l'extinction
 

Comme l'écrit Kuban :

Les conclusions du collaborateur de John Calhoun :

- Plus la population est importante, moins la mère s'occupe de son nid et de ses petits.

Des conclusions non académiques tirées par des personnes éduquées dans la vie :

- Le principal facteur est le manque d'éducation sociale des jeunes.

- En raison de l'abondance de nourriture et d'eau et de l'absence de prédateurs, il n'était pas nécessaire d'effectuer des actions pour acquérir des ressources et/ou éviter le danger. Les jeunes n'ont donc pas l'occasion de voir de telles actions, d'apprendre (les mauvais élèves perdent souvent la vie) et, plus tard, de les utiliser efficacement.

- L'utopie (quand on a tout, à tout moment, sans aucune dépense) fait décliner la responsabilité, l'efficacité et la conscience de la dépendance sociale, et finalement, comme l'a montré l'étude du Dr Calhoun, conduit à l'auto-extinction.

- À l'inverse, les conditions difficiles incitent la population à adopter de meilleurs mécanismes d'adaptation, ce qui entraîne sa croissance, son renforcement et sa consolidation.

Lawrence W. Reed, qui écrit pour FEE.org, ajoute l'observation suivante à tout cela dans un article sur la montée de l'État-providence :

Le tournant dans cette utopie de souris, a observé Calhoun, s'est produit le 315e jour, lorsque les premiers signes sont apparus d'une rupture des normes et de la structure sociales. Les aberrations sont les suivantes : les femelles abandonnent leurs petits, les mâles ne défendent plus leur territoire et les deux sexes deviennent plus violents et agressifs. Les comportements déviants, sexuels et sociaux, augmentent de jour en jour. Les mille dernières souris à naître avaient tendance à éviter les activités stressantes et à concentrer de plus en plus leur attention sur elles-mêmes.

Nous observons la même chose dans les sociétés humaines d'aujourd'hui.

De nombreux scientifiques ont rejeté tout lien entre les expériences de Calhoun sur "l'utopie des souris" et la société humaine, mais au cours des années qui ont suivi ces conclusions, la société humaine a fini par ressembler de façon frappante aux tendances à l'auto-annihilation des souris.

Par exemple, dans la société humaine d'aujourd'hui, nous constatons que le socialisme / progressisme enseigne aux enfants que la compétition est mauvaise. "Tout le monde est gagnant" est le mantra de notre époque, et cela crée un environnement où les enfants ne sont pas mis au défi. En fait, il n'est même plus socialement acceptable de soumettre les enfants à un quelconque défi. Les étudiants sont sélectionnés dans les universités sur la seule base de leur couleur de peau ou de leur orientation sexuelle, et les entreprises embauchent des personnes sur la base des mêmes critères, indépendamment de leur mérite. Comme l'écrit Kuban, la principale conclusion des expériences de Calhoun est la suivante :

L'absence de défis gâche progressivement le comportement
des générations suivantes d'une population.
Cette dégénérescence est inévitable
et conduit à une éventuelle auto-extinction.
En raison du manque de défis, l'extinction
d'une population est inévitable.
Elle dure plusieurs générations, mais est inexorable.


C'est précisément la voie poursuivie par le socialisme / communisme / collectivisme de gauche. Cela met également en évidence les dangers d'un revenu de base universel (RBI) ou des cadeaux d'aide sociale / de relance. Lorsque vous donnez des ressources à des populations sans aucune pénurie ou concurrence apparente, ces populations élèvent des générations de descendants qui sont incapables de fonctionner dans la société.

Nous voyons tous les autres signes de l'effondrement de l'utopie de la souris dans la société humaine moderne également :

- L'infanticide et l'avortement, et même la célébration du meurtre des jeunes.

- l'homosexualité et le transsexualisme rampants

- la pédophilie et l'exploitation des jeunes par les membres plus âgés de la société

- Augmentation de la violence

- L'effondrement des capacités de socialisation, exacerbé par les masques et les enfermements.

- Obsession des comportements d'autogestion, comme le montrent les jeunes d'aujourd'hui avec leurs selfies, leur présence sur les médias sociaux, etc.

- Baisse de la fertilité des hommes et des femmes ; avortements spontanés, mortinatalité, incapacité à faire face à l'adversité.

- Intimidation de certains individus dans la population, retrait des cercles sociaux. Si ces souris avaient eu des fusils, il y aurait eu des fusillades massives de souris.

- Retrait complet de la reproduction biologique, le transgendérisme, la pédophilie, la violence et la folie prenant le dessus.

Est-ce que tout cela vous semble familier ? Cela ressemble à toutes les villes de gauche de la société occidentale. Ce que les souris ont démontré dans les années 1960, les humains de gauche le vivent dans les années 2020. La seule différence réelle est qu'une génération de souris prend environ 50 jours pour se dérouler, alors qu'une génération d'humains prend environ 20 à 25 ans.

En résumé, la population en elle-même n'est pas le problème. C'est le collectivisme et l'État-providence qui conduiront l'humanité à son auto-anéantissement.

Comme l'a déclaré l'économiste Thomas Sowell, "l'État-providence protège les gens des conséquences de leurs propres erreurs, permettant à l'irresponsabilité de se poursuivre et de s'épanouir dans des cercles de plus en plus larges."

L'abondance de nourriture a rendu l'humanité faible, privilégiée et incapable de relever un véritable défi

Le choc vient en partie de la facilité avec laquelle la disponibilité de la nourriture - et la gloutonnerie - a conduit à l'affaiblissement de la race humaine. Lorsque la nourriture et les autres ressources sont facilement disponibles, les enfants n'apprennent pas la compétition, la rareté, les compétences, la socialisation ou la réussite. C'est la rareté qui permet l'apprentissage et le leadership, et sans rareté, il n'y a que gourmandise, apathie et effondrement.

Il est à noter que les souris n'ont jamais manqué d'espace physique. Ce n'était pas un problème de "surpopulation" en soi. Il s'agissait d'une auto-annihilation résultant de l'effondrement de la culture des souris. Elles ne valorisaient plus la compétition, la réussite ou les ressources. Elles sont devenues paresseuses, apathiques, égocentriques et déformées par ce que nous appellerions aujourd'hui des comportements LGBTQ ou des tendances collectivistes, ce qui a finalement conduit à l'effondrement total de toute viabilité de la progéniture. La population zéro était le résultat inévitable.

Ces souris étaient prisonnières d'une grande structure physique où on leur accordait des ressources illimitées. Aujourd'hui, huit milliards d'êtres humains vivent sur une planète-prison qui fournit de grandes quantités de nourriture et d'argent gratuit, mais où la culture humaine et la fertilité s'effondrent rapidement.

J'en parle plus en détail dans le podcast Situation Update d'aujourd'hui :

- Les expériences tristement célèbres de "l'utopie des souris" ont montré comment une population s'autodétruit.
- L'abondance de nourriture et de ressources a conduit à l'infanticide et à l'effondrement de la civilité.
- Certains groupes se concentraient entièrement sur l'alimentation, l'hygiène personnelle et le sommeil.
- La société humaine moderne suit le même chemin d'effondrement et d'extermination.
- Les médias sociaux et les plateformes technologiques amplifient les pires traits de l'humanité.
- Il n'y aura pas de civilité tant qu'il y aura des plateformes de communication par procuration.
- La maladie mentale de masse est désormais la norme.
- Tout cela est aggravé par un empoisonnement alimentaire délibéré (pesticides, herbicides, métaux lourds).
- L'infiltration du mouvement pour la "vérité" en matière de santé semble provenir des mondialistes et des RINO.
- Un effort est en cours pour provoquer une guerre civile dans le mouvement.
- Les partisans de Trump sont particulièrement visés pour être marginalisés et remplacés.
- Comment identifier les infiltrés et les poseurs qui sont en fait des agents de renseignement ?
- Suivez l'argent pour connaître la vérité

Source

Brighteon: Brighteon.com/92163e2d-af91-4a84-9f85-8313bdcceadc

Rumble: Rumble.com/v1xly7o-situation-update-112822-the-calhoun-mouse-utopia-experiment….html

Bitchute: Bitchute.com/video/6mzm0MVXsgkv/

Banned.Video: Banned.video/watch?id=63848d57e020476364853960

iTunes podcast: Healthrangerreport.com/situation-update-nov-28-2022-the-calhoun-mouse-utopia-experiment-foretold-humanitys-self-annihilation

See more stories about the collapse of human civilization at Collapse.news

Discover more interviews and podcasts each day at:

https://www.brighteon.com/channels/HRreport

Follow me on:

Brighteon.social: Brighteon.social/@HealthRanger (my breaking news gets posted here first)

Telegram: t.me/RealHealthRanger (breaking news is posted here second)

Banned.video: Banned.video/channel/mike-adams

Truth Social: https://truthsocial.com/@healthranger

Gettr: GETTR.com/user/healthranger

Parler: Parler.com/user/HealthRanger

Rumble: Rumble.com/c/HealthRangerReport

BitChute: Bitchute.com/channel/9EB8glubb0Ns/

Clouthub: app.clouthub.com/#/users/u/naturalnews/posts

Join the free NaturalNews.com email newsletter to stay alerted about breaking news each day.

Download my current audio books — including Ghost World, Survival Nutrition, The Global Reset Survival Guide and The Contagious Mind — at:

https://Audiobooks.NaturalNews.com/

Download my new audio book, “Resilient Prepping” at ResilientPrepping.com – it teaches you how to survive the total collapse of civilization and the loss of both the power grid and combustion engines.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article