Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge. Les articles peuvent contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur.

Répondre aux critiques de "Mort subite".

 Steve Kirsch

Steve Kirsch

Par Steve Kirsch

Traduction MCT

Le critique, Eric Burnett, MD, affirme qu'il n'y a rien à voir ici : ce ne sont que des caillots sanguins post-mortem ordinaires.


Vous pouvez regarder sa vidéo ici :

 

Vous pourrez alors lire la réfutation que je viens de recevoir de Ryan Cole, MD, et décider par vous-même qui vous dit la vérité et qui vous ment. Veuillez demander au Dr Burnett s'il acceptera l'invitation du Dr Cole à résoudre cette question. Il n'acceptera jamais cette invitation.

La réponse du Dr Cole au Dr Burnett ne fait pas dans la dentelle.

Eric Burnett, MD est un interniste, pas un pathologiste, ni un croque-mort. L'arrogance qui consiste à déduire qu'un entrepreneur de pompes funèbres, un professionnel, au-delà de son expérience, ne peut pas faire d'observation valable au-delà de sa propre naïveté, est le summum de l'orgueil. Il a probablement vu une ou deux autopsies dans toute sa carrière. Il n'a pas vu, observé, ni décrit d'innombrables caillots post mortem. Un embole de selle gélatineux, c'est "des pommes et des oranges" comparé à ces caillots de mort post "clot shot". Il n'a jamais embaumé un corps. Il est entièrement et excessivement hors de son champ d'action. Les caillots caoutchouteux post mortem sont aussi rares que des dents de poule. Il est probablement en train de couvrir son cul de pousseur d'"injection de gènes". Les pompes funèbres n'avaient aucun problème pour canuler et embaumer les corps avant les injections. Il agit en tant que défenseur bavard de l'industrie pharmaceutique, de la finance et de l'administration hospitalière, n'ayant aucune expérience ni idée de ce dont il parle.

Il y a quelque chose qui ne va pas du tout avec la "piqûre de coagulation". S'il était à moitié réveillé, ses conjectures ne refléteraient pas la vision myope de l'intérieur de son anus inexpérimenté.

Avec un minimum d'humilité, il pourrait reconnaître les taux alarmants de surmortalité chez les jeunes et les personnes en bonne santé hyperinjectés et constater les dommages réels des injections expérimentales basées sur les gènes, qui ont mutilé et tué des centaines de milliers, voire des millions de personnes.

Ayant pratiqué d'innombrables autopsies au cours de ma carrière, examiné des douzaines de ces nouveaux caillots, exploré en profondeur les mécanismes de coagulation des protéines de pointe, diagnostiqué plus de 500 000 patients au microscope, j'invite mon collègue, le Dr Burnett, et tous les collègues du monde entier, à s'asseoir devant mon microscope, à observer la vérité et à mettre de côté leur orgueil. Les cellules ne mentent pas ! !!

Honorez les morts qui parlent fort. Arrêtez de vous imaginer que vous pourrez jamais vacciner contre un coronavirus en constante mutation, surtout avec un produit génique expérimental dont la variante a expiré.

Honorez votre serment de "d'abord ne pas nuire", au lieu de vous cacher derrière un ego mal informé, teinté d'une fierté naïve et destructrice d'humanité.

Répondre aux critiques de "Mort subite".

Le vérificateur de faits

Le "fact check" dit :

  1. Dans le montage vidéo de personnes décédées subitement, il n'y a aucune information sur certaines de ces personnes indiquant qu'elles étaient vaccinées. Et il n'y a aucune PREUVE que le vaccin ait CAUSÉ le décès.
  2. La citation de Gates a été sortie de son contexte.

Il a raison sur les deux points !

  1. Ce serait plus convaincant si le vérificateur des faits pouvait exclure le vaccin de la cause de ces décès. Mais il ne le fait pas.
  2. J'ai personnellement entendu Gates expliquer comment le vaccin réduit la croissance de la population (l'argument est que les familles devront avoir moins d'enfants parce que davantage survivront).

Il a également omis une chose que je tiens à souligner : la séquence montrée à 47:45 d'un homme tombant d'une chaise près de son long bureau n'est pas récente. Cette séquence est sortie au début de janvier 2020.

Je suis sûr qu'il y a d'autres erreurs. Et je pense que les implications du fait que ce soit une conspiration pour dépeupler la planète ne sont pas bien soutenues.

Le point important est que notre "vérificateur de faits" ignore commodément l'affirmation principale concernant les embaumeurs. C'est l'essentiel de l'histoire ici. Plus de 100 embaumeurs voient des caillots "jamais vus auparavant" uniquement chez des personnes ayant été vaccinées ou ayant reçu des transfusions sanguines. Les embaumeurs à qui j'ai parlé voient ces caillots dans plus de la moitié des décès. La vérification des faits est muette sur le point majeur du film. Il y a une raison à cela : il n'y a aucun moyen de le réfuter ou de fournir une explication alternative. Ils espèrent donc que leur vérification des faits vous incitera à ne pas regarder le film en se concentrant sur les parties les moins convaincantes.

Résumé
Les observations de l'embaumeur ne sont pas discutables. Quiconque tente de les réfuter échoue. Les cellules ne mentent pas.

C'est pourquoi aucun journaliste des médias grand public ne touchera à cette histoire et pourquoi le Dr Burnett n'acceptera jamais l'offre généreuse du Dr Cole.

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article