Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie Claire Tellier

Ce blogue est surtout fait à partir de traduction d'articles ou de sites qui sont censurés par les grands réseaux. Je consacre plusieurs heures par jour à lire des dizaines d'articles pour vous proposer les plus intéressants selon moi. Je mets toujours tous les liens. Les articles explorent différents points de vues qui ne sont pas nécessairement les miens. Je vous laisse seul juge. Les articles peuvent contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur.

Les vérités des piqûres : Les "lots chauds" - des lots de sérum mortels

Les vérités des piqûres : Les "lots chauds" - des lots de sérum mortels

Par  Russell L. Blaylock

Traduction MCT

Une étude a fait surface, dont les résultats sont terrifiants. Un chercheur de l'université de Kingston, à Londres, a réalisé une analyse approfondie des données VAERs (un sous-département du CDC qui collecte les données sur les complications liées aux vaccins), dans laquelle il a regroupé les décès signalés à la suite de l'administration de vaccins en fonction des numéros de lot du fabricant des vaccins.

Les vaccins sont fabriqués en grands lots appelés lots. Il a découvert que les vaccins sont divisés en plus de 20 000 lots et qu'un lot sur 200 est manifestement mortel pour quiconque reçoit un vaccin de ce lot, ce qui inclut des milliers de doses de vaccin.

Il a examiné tous les vaccins fabriqués - Pfizer, Moderna, Johnson and Johnson (Janssen), etc. Il a constaté que sur 200 lots de vaccins fabriqués par Pfizer et d'autres fabricants, un lot sur 200 s'est avéré plus de 50 fois plus mortel que les lots de vaccins des autres lots. Les autres lots de vaccins provoquaient également des décès et des handicaps, mais dans une proportion bien moindre. Ces lots mortels auraient dû apparaître au hasard parmi tous les "vaccins" s'il s'agissait d'un événement non intentionnel. Cependant, il a constaté que 5 % des vaccins étaient responsables de 90 % des événements indésirables graves, y compris des décès. L'incidence des décès et des complications graves parmi ces "lots chauds" variait de plus de 1000% à plusieurs milliers de pour cent de plus que les lots comparables plus sûrs.

Si vous pensez que c'est un accident, détrompez-vous. Ce n'est pas la première fois que des "lots chauds" ont été, à mon avis, délibérément fabriqués et envoyés dans tout le pays - généralement des vaccins destinés aux enfants. Dans l'un de ces scandales, des "lots chauds" d'un vaccin se sont retrouvés dans un seul État et les dommages sont immédiatement devenus évidents. Quelle a été la réaction du fabricant ? Ce n'était pas de retirer les lots mortels du vaccin. Il a ordonné à son entreprise de disperser les lots chauds dans tout le pays afin que les autorités ne voient pas l'effet mortel évident.

Tous les lots d'un vaccin sont numérotés - par exemple, Modera les étiquette avec des codes tels que 013M20A. On a remarqué que les numéros de lots se terminaient soit par 20A, soit par 21A. Les lots se terminant par 20A étaient beaucoup plus toxiques que ceux se terminant par 21A. Les lots se terminant par 20A présentaient environ 1700 événements indésirables, contre quelques centaines à vingt ou trente événements pour les lots 21A. Cet exemple explique pourquoi certaines personnes n'ont eu que peu ou pas d'effets indésirables après avoir reçu le vaccin, alors que d'autres sont mortes ou ont subi des dommages graves et permanents. Pour voir l'explication du chercheur, visionnez la vidéo en suivant ce LIEN. À mon avis, ces exemples suggèrent fortement une altération intentionnelle de la production du "vaccin" pour inclure des lots mortels.

J'ai rencontré et travaillé avec un certain nombre de personnes concernées par la sécurité des vaccins et je peux vous dire qu'elles ne sont pas les méchants anti-vaxx que l'on vous dit. Ce sont des personnes qui ont de grands principes, qui sont morales, qui font preuve de compassion, et dont beaucoup sont des chercheurs de haut niveau et des personnes qui ont étudié la question de manière approfondie. Robert Kennedy Jr, Barbara Lou Fisher, Dr Meryl Nass, Professeur Christopher Shaw, Megan Redshaw, Dr Sherri Tenpenny, Dr Joseph Mercola, Neil Z. Miller, Dr Lucija Tomjinovic, Dr Stephanie Seneff, Dr Steve Kirsch et Dr Peter McCullough, pour n'en citer que quelques-uns. Ces personnes n'ont rien à gagner et beaucoup à perdre. Ils sont attaqués vicieusement par les médias, les agences gouvernementales et l'élite des milliardaires qui pensent qu'ils devraient contrôler le monde et tous ceux qui s'y trouve.

Source :
Russel Blaylock, neurochirurgien américain à la retraite, a écrit ce qui précède dans un article détaillé intitulé "Covid Update : What's the truth ?", publié le 22 avril dans la revue Surgical Neurological International.  Nous republions des sections, plus digestes, de son article dans une série d'articles intitulée "Vérités sur Covid". 

Cet article est le cinquième de notre série et couvre la section intitulée "Hot Lots-Deadly Batches of The Vaccines" de l'article de Blaylocks.

Bien que nous ne les ayons pas inclus, l'article de Blaylock est bien référencé. 

Lisez l'article complet de Blaylock - Blaylock RL. Covid UPDATE : Quelle est la vérité ? Surg Neurol Int 22-Avr-2022;13:167 - en suivant ce LIEN.

Source

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article